Accueil Nouvelles Acquisitions Aidez nous Boutique À notre sujet
La collection de documents canadiens

Accueil  ...  Nouvelles et activités

La collection de documents canadiens

Comment une vente de livres d’occasion peut-elle aider à enrichir la collection de documents canadiens de Bibliothèque et Archives Canada?
par Linda Hoad

Depuis la première vente annuelle de livres d’occasion des Amis en 1995, les bénévoles ont enrichi la collection canadienne de plusieurs ouvrages. Les personnes chargées de trier les dons reçus ont à l’œil tout livre comportant une adresse bibliographique canadienne ou présentant un contenu canadien. À partir de leur connaissance des collections de l’ancienne Bibliothèque nationale du Canada et des politiques relatives à la collecte de documents, les bénévoles cherchent ces livres dans le catalogue de la Bibliothèque. Les ouvrages ainsi identifiés et susceptibles d’appartenir à la collection sont remis à l’institution au lieu d’être dirigés vers la vente de livres.

Ainsi, les Amis peuvent offrir entre 500 et 800 livres d’une valeur approximative de 10 000 $ à 20 000 $ chaque année. Si on ne trouvait pas ces volumes pour les remettre à BAC, l’institution devrait acheter ces livres des commerçants lors de leur mise en vente.

Quel genre de livres découvrons-nous et remettons-nous à BAC?

– des livres non reçus par le biais du dépôt légal (habituellement des livres autoédités, ou publiés par de petites maisons d’édition ou des éditeurs locaux) – entre 100 et 400 ouvrages de ce type sont remis annuellement;

– des exemplaires de remplacement pour les publications imparfaites, endommagées ou rejetées sur les marchés identifiées dans le catalogue;

– des exemplaires avec jaquettes – ce n’est qu’en1979 que la Bibliothèque a commencé à conserver les jaquettes des livres;

– des livres publiés ailleurs au monde qui présentent un contenu canadien – il n’est pas facile pour le personnel de BAC d’identifier ces livres; et

– des exemplaires supplémentaires de beaux livres chers de grand format – la Bibliothèque n’a pas toujours pu acquérir deux exemplaires de ces ouvrages coûteux.

Seuls les livres en bon ou en excellent état sont offerts à BAC, en plus des publications dont l’organisme ne possède aucun exemplaire. L’identification de ces livres fait partie du travail habituel. Par contre, de temps en temps, nous découvrons de vrais « trésors » – un livre d’une grande valeur qui ne fait pas partie de la collection de BAC ou un exemplaire en excellent état qui pourra remplacer un livre endommagé ou incomplet.

En 2006, un livre de cantiques d’avant la Confédération d’une valeur de 350 $ a été ajouté à la collection de musique rare. Dernièrement, nous avons découvert un exemplaire de Jazzlife : a journey for jazz across America in 1960 de William Claxton et Joachim E. Berendt. (Köln; London : Taschen, c2005). Même si ce livre de 695 pages présente en grande partie un contenu américain, il traite tout de même de certains musiciens canadiens, et BAC ne possédait pas d’exemplaire de cet ouvrage. Malheureusement, le disque compact qui accompagnait le livre lors de sa parution ne se trouvait plus dans le livre, ce qui diminue considérablement sa valeur.

De telles trouvailles rendent le travail des bénévoles chargés du tri non seulement utile, mais passionnant aussi.

 


 
 

Carte du site Nouvelles

 

Politique de confidentialité - Carte du site - Conditions d’utilisation - Contactez-nous - Mediaforce