Accueil Nouvelles Acquisitions Aidez nous Boutique À notre sujet
Entre Amis, Printemps 2006

Accueil  ...  Nouvelles et activités

Message de Kevin Burns vice-président

Parlons donc de ces derniers mois! Ce qui impressionne, ce n'est pas seulement le nombre des activités, mais aussi leur diversité, et la façon dont elles reflètent l'engagement et le dévouement des Amis. Depuis la parution de notre dernier bulletin de nouvelles, nous avons vendu des milliers de livres dans deux endroits publics très fréquentés. La Vente de livres 2005, tenue cette année au centre commercial St-Laurent, nous a fait faire un « retour vers le futur », pour ne pas dire un retour dans le temps. En effet, c'est au centre commercial St-Laurent qu'avait eu lieu, en 1995, la toute première Vente de livres des Amis, à l'époque où la Bibliothèque nationale et les Archives nationales du Canada étaient encore deux institutions distinctes et avaient chacune leur association d'Amis. La Vente de livres est une activité de grande envergure à laquelle nos bénévoles consacrent des milliers d'heures. Peu de temps après la vente de 2005, nous avons vendu d'autres livres à l'occasion d'une vente spéciale d'une journée au 395 de la rue Wellington. Et, pour nous éviter de passer pour des marchands et revendeurs de biens d'occasion, permettez-moi de vous rappeler que les Amis ont donné leur appui à une magnifique conférence illustrée sur Flavius Josèphe, présentée sous l'égide du Conseil de la Collection Jacob M. Lowy. La conférence était extraordinaire, et les auditeurs de tous horizons étaient suspendus aux lèvres du professeur Steve Mason. Encore une fois, l'énergie et l'enthousiasme du Conseil de la Collection Jacob M. Lowy sont pour nous tous une source d'inspiration. Enfin, en plus de trier, compter, transporter et vendre des livres, en plus de planifier, organiser et animer un programme public, notre Conseil d'administration a aussi consacré une journée complète à la planification. Nous avons passé une journée à Strathmere, non pas à nous balader au soleil en ce début d'automne, mais bien à nous pencher sur ce que l'association des Amis pourrait être appelée à devenir au cours des prochaines années. À la suite de cette rencontre, nous avons convenu de concentrer toutes nos énergies à la collection et à la programmation publique, et à interpeller un nombre croissant de Canadiens qui partagent notre vision et nos intérêts.

Notre but est tout simple : encourager le plus grand nombre possible d'« Amis en devenir » à se joindre à nous et à appuyer la merveilleuse institution qu'est Bibliothèque et Archives Canada et son incomparable collection. Puisse l'année 2006 se révéler une autre excellente année pour l'Amitié!


Sommaire

Message d'Ian Wilson, Bibliothécaire et Archiviste du Canada

L'Encan de livres anciens, 2005

Vente de livres - 2005

Des instants privilégiés, des livres rarissimes

Soyez du nombre




Message d'Ian Wilson,
Bibliothécaire et Archiviste du Canada

Le début d'une nouvelle année est toujours une bonne occasion de réfléchir aux événements des derniers mois et, du même coup, de penser à l'avenir, tant pour Bibliothèque et Archives Canada que pour les Amis de BAC. Nous entreprenons l'année 2006 avec une toute nouvelle structure en tant qu'organisation du savoir qui intègre et combine les rôles d'une bibliothèque nationale, d'une institution nationale d'archives et d'un musée national du portrait.

Même si je suis très enthousiaste pour 2006, je suis aussi très fier de ce que nous avons accompli au cours de l'année 2005 qui a vu l'aboutissement de trois années de travail à identifier quelle sorte d'institution nous voulions être, quelles en seraient la structure, la vision à long terme, les modalités et les façons de faire et, en fait, son organisation même. Nous sommes maintenant prêts à mettre le tout en oeuvre, afin de mieux servir les Canadiens et de relever les défis complexes de l'ère numérique.

Nous ne pouvons le faire sans votre aide. Notre rôle a changé, tout comme celui des Amis qui auront une part de plus en plus importante dans notre engagement à rejoindre et à servir les Canadiens. Nous avons déjà mis en place plusieurs des outils requis pour remplir notre mandat, notamment diverses améliorations concernant l'accès aux ressources de BAC et à leur utilisation, ainsi que l'intégration des services de référence et de consultation, afin d'accélérer la recherche. Cependant, ce que j'ai en tête à propos des Amis va au-delà d'un nouveau système ou service; il s'agit plutôt d'une toute nouvelle forme de relation entre les Amis et BAC. Le partenariat que j'envisage est fondé sur le dialogue et l'échange, de façon à ce que nous puissions travailler ensemble à la nouvelle étape dans la transformation de notre institution.

Ensemble, nous avons façonné une institution qui ira là où personne n'est encore jamais allé ...

La phase initiale en coulisse de la transformation est maintenant terminée et nous pouvons passer à la suivante, celle qui nous permettra d'accomplir ce que nous nous sommes fixé comme mission. Le début de la nouvelle année annonce le renforcement des liens entre BAC et les Amis, le réalignement de nos anciennes priorités sur celles des Amis, et un nouveau regard sur nos clients et leurs attentes. J'espère pouvoir compter sur votre soutien, vos conseils et votre engagement renouvelé.

C'est à titre de partenaires que je souhaite que nous travaillions à la promotion et à la diffusion des grandes manifestations prévues en 2006, comme le Symposium canadien sur l'information numérique, en mars, qui réunira les meilleurs experts, afin de concevoir une stratégie nationale dans ce domaine si fascinant pour le Canada, et le lancement du Club de lecture d'été de la Banque TD, qui vise à promouvoir l'alphabétisation et le goût de la lecture auprès des enfants d'âge scolaire. C'est encore à titre de partenaires que je souhaite davantage de dialogue entre nous à propos de nos programmes et expositions, afin d'encourager la participation des Amis, ces bénévoles qui contribuent d'une manière toute spéciale à la mise en valeur de notre patrimoine national en consacrant temps et énergie à notre nouvelle institution.

Ensemble, nous avons façonné une institution qui ira là où personne n'est encore jamais allé, une institution qui transformera la vie des Canadiens, qui fera évoluer les concepts traditionnels de bibliothèque, d'archives et de musée, qui harnachera les formidables potentiels de la numérisation et qui deviendra un chef de file mondial dans le traitement de vastes quantités d'informations. Les implications de ce nouvel âge numérique sont majeures et j'anticipe avec enthousiasme la perspective d'explorer avec vous ce fascinant domaine novateur.






L'Encan de livres anciens 2005

Une fois le rapport financier compilé, les coffres des Amis s'étaient enrichis d'un profit net de 6 879,31 $.

Les livres sont exposés avant l'encan.

Le sixième Encan de livres anciens a eu lieu dans la soirée du vendredi 8 avril 2005. Les encanteurs Joe and Jill Westra, connus sous le nom de The Bytown Auctioneers, ont mis 152 lots à l'encan et, à la fin de la soirée, plusieurs milliers de dollars avaient été recueillis pour Bibliothèque et Archives Canada.

Comme par le passé, le catalogue proposait une grande variété d'ouvrages. Parmi les oeuvres qui ont suscité le plus d'intérêt, on comptait des livres de voyage du dixneuvième siècle et trois petits volumes de James Guthrie, publiés par Old Bourne Press en 1903 et intitulés The Elf: A Sequence of the Seasons [Autumn, Summer and Spring]; ils se sont vendus à 270 $ chacun. Les encanteurs ont obtenu 100 $ chacun pour deux autres livres, un ouvrage publié par The Roycrofters en 1907 et The Pisan Cantos d'Ezra Pound. Un autre volume, Modern Book Design: From William Morris to the Present Day, de Ruari McLean, a rapporté 230 $.

Une fois le rapport financier compilé, les coffres des Amis s'étaient enrichis d'un profit net de 6 879,31 $. Après six ans, nous reconnaissons des visages familiers à l'Encan. Plusieurs personnes y assistent non seulement par amour des livres, mais aussi pour appuyer une bonne cause. Nous apprécions leur loyauté.

Nous continuons de compter sur la générosité du public. Cette année, nous avons reçu un don de livres très généreux de la succession de l'honorable Mitchell Sharp. Certains de ces livres, dont plusieurs sont signés et dédicacés, seront en vente à l'Encan du printemps, qui aura lieu le 5 mai.

Joe Westra et sa femme Jill, les Bytown Auctioneers, offrent gracieusement leurs services aux Amis.






Vente de livres, 2005



La Vente de livres annuelle des Amis a eu lieu au centre commercial St- Laurent la fin de semaine du 14 au 16 octobre 2005. Nous avions choisi un nouvel emplacement, après avoir fait la vente au centre commercial Carlingwood pendant plusieurs années. Comme par les années passées, il y avait une quantité et une variété énormes de livres, sur tous les sujets imaginables, en anglais et en français - littérature, histoire, biographies, sciences, langues, religion, romans policiers et science-fiction, pour n'en nommer que quelques-uns, ainsi que des disques long jeu, des CD et des cassettes, qui ont été très populaires. Clients et passants se côtoyaient en regardant les livres étalés sur les longues tables. Plusieurs des Amis qui travaillent à la Vente chaque année comme bénévoles ont aimé le nouvel emplacement. La station de radio KISS FM diffusait du centre commercial St- Laurent pendant la vente et créait une belle ambiance. Les animateurs mentionnaient régulièrement la vente, nous donnant ainsi une excellente publicité, et ils ont interviewé deux de nos bénévoles en ondes.

Les profits totaux de la vente se sont élevés à 23,404 $.

La Vente de 2006 aura lieu encore une fois au centre commercial St- Laurent du vendredi 29 septembre au dimanche 1er octobre 2006. Notez dès maintenant les dates sur votre calendrier.




À gauche: Deux très jeunes adeptes de la lecture se penchent sur leurs trésors.

À droit: Une de nos plus jeunes bénévoles, Chelsea Ellis, lit la météo à la radio KISS FM.





À gauche: Ian Wilson, Bibliothécaire et archiviste du Canada, et Marianne Scott, autrefois administrateur général de la Bibliothèque nationale du Canada, rient d'une plaisanterie.

À droit: Elizabeth Mundell, présidente du Comité de la Vente de livres, et Bob Lamoureux, bénévole hors pair - sans lui, nous ne pourrions pas faire la vente! - s'arrêtent un instant pour admirer leur travail.





Bob Lamoureux trie les livres à l'immeuble du parc Tunney. Depuis la première Vente de livres, en 1995, près de 600 000 livres donnés ont été reçus, triés et emballés.




Des instants privilégiés, des livres rarissimes

par Cheryl Jaffee, conservatrice de la Collection Jacob M. Lowy

Chaque année, durant les mois de novembre et de décembre, la culture est à l'honneur à Bibliothèque et Archives Canada. Pour la Collection Jacob M. Lowy, l'année 2005 a été extraordinaire.

Le Conseil de la Collection Jacob M. Lowy a parrainé deux conférences qui ont été fort appréciées. En novembre, le professeur Steve Mason, de York University, a donné une conférence intitulée The Judean Josephus in the Christian West. Le professeur Mason a étudié en profondeur l'interprétation donnée à un passage de l'oeuvre de l'auteur juif Flavius Josèphe intitulée La Guerre de Judée. Il a examiné la façon dont des auteurs chrétiens, depuis l'antiquité jusqu'aux débuts de la modernité, ont eu recours aux écrits de Josèphe pour favoriser leurs propres projets et, ce faisant, ont façonné la perception qu'ont eue les chrétiens, au cours de l'histoire, des Juifs et du judaïsme. Le professeur Mason a non seulement permis à son auditoire de comprendre l'importance permanente de l'antiquité, mais il a aussi jeté un nouvel éclairage sur le personnage historique de Flavius Josèphe, cet homme mystérieux et indéfinissable de la Judée et de la Rome du premier siècle de notre ère.

Les membres de l'auditoire ont pu admirer, exposés dans deux présentoirs, des ouvrages choisis de Josèphe, tirés de la Collection Jacob M. Lowy de livres hébraïques et judaïques rares. Parmi les livres exposés se trouvait le plus ancien livre imprimé conservé à Bibliothèque et Archives Canada, la toute première édition (édition princeps) d'une oeuvre de Josèphe, ornée d'enluminures, accompagnée d'une traduction latine, et datant de 1470. On pouvait aussi admirer une édition princeps du texte grec - la langue dans laquelle écrivait Josèphe - datant de 1544, ainsi qu'une édition imprimée en Hollande, datant de 1732, ouverte à deux pages frappantes remplies de gravures monumentales et détaillées.

Les activités culturelles du Conseil de la Collection Jacob M. Lowy avaient débuté plus tôt, en avril 2005, lorsque Brad Sabin Hill, conservateur de la Collection Lowy de 1979 à 1989, avait donné une conférence illustrée intitulée The Art of Hebrew Printing, portant sur l'art de l'impression hébraïque. M. Hill a partagé ses impressionnantes connaissances avec les auditeurs, les transportant à travers les siècles, à partir de 1470, alors que la typographie hébraïque a été introduite, et leur faisant découvrir l'art et l'esthétique des livres hébraïques imprimés, les papiers, les variétés, l'ornementation et le style. Du tour d'horizon de ce monde complexe dont nous a parlé M. Hill se dégageait un jumelage fascinant d'érudition et de profondeur, parfois teinté d'une touche d'humour.

Les lundi 5 décembre et jeudi 8 décembre 2005, en soirée, les ambassades de France, d'Israël et d'Espagne, de concert avec la Fondation canadienne Canada-Israël et Bibliothèque et Archives Canada, ont présenté une série de conférences intitulée Words of Wisdom: Rashi and Maimonides, Lights of the Middle Ages. Lors des conférences, des éditions rares et anciennes tirées de la Collection Jacob M. Lowy ont été exposées. La série de conférences était un hommage à Rashi, mort il y a 900 ans, et à Maïmonide, mort il y a 800 ans.

Rashi, le rabbin Salomon Yitshaki de France, et Maïmonide, le rabbin Moshé ben Maïmon, ou Rambam, d'Espagne et d'Égypte, sont les deux érudits juifs les plus illustres des onzième et douzième siècles; encore de nos jours, leurs écrits font partie fondamentale de l'étude de la Torah et du Talmud. Au-delà du domaine de la religion, Rashi était aussi un linguiste dont les traductions de mots hébreux en vieux français comptent parmi les plus anciennes gloses de cette langue qui aient survécu. Quant à Maïmonide, il s'est taillé une réputation universelle en raison de ses écrits sur la médecine et la philosophie.

Parmi les livres exposés dans quatre présentoirs figuraient le traité du Talmud Eruvin datant de 1515 et un manuscrit du Pentateuque recopié au Yemen au dix-neuvième siècle et qui comportait le commentaire de Rashi; un volume du code de lois juives intitulé Mishneh Torah, imprimé à Rome vers 1475, un des plus anciens livres imprimés en hébreu; et une édition de 1553 d'un autre ouvrage de Maïmonide intitulé The Guide for the Perplexed.

Les conférenciers invités étaient monsieur le rabbin Claude Sultan de l'Institut universitaire de Raschi de Troyes, France; le professeur Ira Robinson de Concordia University, Montréal; le professeur Robert Seltzer du Hunter College, New York; et le professeur Ángel Sáenz- Badillos de l'Universidad Complutense, Madrid.



À gauche: Brad Sabin Hill et Cheryl Jaffee
À droit: Le professeur Steve Mason, York University






Flavius Josephus. De antiquitate Judaica. De bello Judaico. Augsburg, 1470




Soyez du nombre

par Ian Wilson, Bibliothécaire et Archiviste du Canada

Tous les cinq ans, Statistique Canada mène un recensement de la population. Le prochain recensement aura lieu le mardi 16 mai 2006.

Le recensement du Canada représente une source exceptionnelle d'information au sujet du Canada et de sa population, ses aînés, ses immigrants, ses groupes ethniques et ses travailleurs. Sans recensement pour la saisir et la préserver, cette information risquerait de disparaître. De plus, puisque le recensement a lieu tous les cinq ans et que les questions demeurent semblables d'un recensement à l'autre, il est possible d'analyser les moindres changements démographiques survenus au sein de la population canadienne au fil des ans.

Ceux et celles d'entre vous qui ont fait de la recherche historique ou étudié l'histoire connaissent la valeur des dossiers de recensement. Des études importantes en histoire sociale menées par des chercheurs et des professeurs canadiens tels que Chad Gaffield, Bettina Bradbury, Bruce Elliott et Ruth Sandwell se sont appuyées considérablement sur les données brutes que l'on retrouve dans les dossiers du recensement. Ensemble, ces historiens ont façonné notre mémoire nationale en jetant un éclairage sur l'histoire de la famille canadienne, l'immigration et la vie dans les régions rurales. Sans les dossiers de recensement et l'information précieuse qu'ils contiennent, ces historiens sociaux et leurs collègues ne disposeraient pas des ressources dont ils ont besoin pour tisser la tapisserie du passé riche et diversifié du Canada.

Les données de recensement sont transférées à Bibliothèque et Archives Canada et rendues publiques 92 ans après qu'elles ont été consignées. Cette année, pour la première fois, les Canadiens auront l'occasion d'indiquer s'ils consentent ou non à ce que leurs données soient ouvertes aux générations futures après 92 ans. Pour ceux et celles qui y auront consenti, l'information recueillie en 2006 sera transférée de Statistique Canada à Bibliothèque et Archives Canada en 2098. Ces dossiers contiendront une mine de renseignements pour les historiens de demain et pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire du Canada et à son évolution.

Je vous invite à remplir votre questionnaire le 16 mai prochain et à signifier que vous consentez à ce que vos renseignements soient divulgués; vous contribuerez ainsi à faire reconnaître, pour le moment présent et pour les générations futures, votre rôle dans l'histoire du Canada. Vous pouvez aussi parler du recensement à vos amis et les encourager à y participer, à prendre leur place dans l'histoire. Ensemble, nous pouvons contribuer à la création d'un document historique canadien, le recensement de 2006, qui se révélera utile, voire crucial, pour les générations futures.




Carte du site Nouvelles

 

Politique de confidentialité - Carte du site - Conditions d’utilisation - Contactez-nous - Mediaforce